Ok

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus

Ecoutez nos web radios
Technologies
Cybercriminalité : Des DSI dans la peau de hackers
Deux experts en cybercriminalité en Martinique pour une formation à l'intention des directeurs des systèmes d'information (DSI) d'entreprises privées et publiques de Guadeloupe, Guyane et Martinique. Cette formation débute ce lundi 16 novembre 2015 à l'hôtel Valmenière à Fort-de-France. Elle a été mise en place par Galactus Technologie, un organisme de formation initiale et professionnelle dans le domaine des technologies de l'information (IT). L'originalité de cette formation, c'est qu'elle prendra la forme d'ateliers où les stagiaires se mettront dans la peau de hackers...
A partir de ce lundi 16 novembre 2015 et durant deux semaines, seize responsables de systèmes informatiques ou DSI d'entreprises privées et publiques de Guadeloupe, Guyane et Martinique vont apprendre à se familiariser avec l'univers de la cybercriminalité. Ce cycle d'information de 15 jours sera animé par deux experts en la matière. En l'occurrence, un ingénieur en cyberdéfense et un expert en techniques intrusives.

En avril dernier, le goupe TV5 Monde faisait l'objet d'une cyberattaque de grande ampleur. Un acte attribué dès le départ à un groupe de cyberdjihadistes. Une attaque spectaculaire qui a certainement contribué à mettre en lumière les risques et les conséquences réels de la cybercriminalité, voire à une prise de conscience des chefs d'entreprise.

D'aucuns pourraient croire que les entreprises antillaises sont à l'abri. Il n'en est rien. C'est entre autres l'une des raisons qui ont conduit Franck Pflieger, le gérant de Galactus technologie (voir photo). Selon lui, comme il explique dans la vidéo ci-dessous, cette formation est nécessaire et les entreprises de chez nous qui ont fait les frais de cyberattaques ne le crient pas sur les toits.



Chez nous, il y a des failles récurrentes dans les systèmes d'information des entreprises. Franck Pflieger nous les présente et nous en dit plus sur la formation qui débute ce lundi.



D'ores et déjà, Galactus Technologie n'entend pas en resté là quant à la suite de cette formation. D'autant qu'en ce domaine, tout va et change très vite. Et c'est là que l'association ASPIK prend tout son sens comme le précise Franck Pflieger.



Une chose est sûre aujourd'hui c'est qu'il ne faut pas minimiser les risques d'être victime de cyberattaques. L'actualité du moment avec les attentats de Paris démontre encore à quel point, il faut bien prendre conscience des enjeux de la cybersécurité.
Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci

COMMENTEZ CETTE ACTU
VOS COMMENTAIRES